Réglage égaliseur autoradio : spectre audible, faders … les termes à connaître

Pour les mélomanes, nous vivons la meilleure époque pour acheter une nouvelle voiture ou pour changer d’autoradio. Les constructeurs automobiles s’intéressent encore plus, de nos jours, à nos besoins en matière de divertissement embarqué. Ainsi, ils travaillent avec des sociétés comme Bose et Harman pour transformer notre voiture en salle de concert. Bien souvent, il s’avère que régler son autoradio n’est pas des plus simple. Pas mal de réglages sont proposés, et finalement on finit par sélectionner un profil d’écoute en s’accommodant du rendu audio. Voici donc un petit tour d’horizon des termes techniques, et quelques conseils pour le réglage de l’égaliseur de votre autoradio.

Basse, médiums et aigus, le champ du spectre audible

La plupart des gens connaissent les basses, les médiums et les aigus sans forcément maîtriser le rapport avec les fréquences qui se combinent et dont le son résulte. Commençons donc par quelques rappels à ce sujet, qui serviront de base aux concepts plus poussés abordés dans cet article.

Le spectre audible est l’ensemble des fréquences sonores pouvant être perçues par l’homme. Il varie de 16 Hertz à 20 kHz, mais l’age et d’éventuels traumatismes peuvent réduire ce spectre chez certains. Les basses fréquences débutant à 16 Hz, sont généralement reproduites par des haut-parleurs de type subwoofer. De l’autre côté du spectre, les hautes fréquences sont reproduites par de plus petits haut-parleurs vibrants très rapidement pour obtenir les aigües : les tweeters.

Pour faire un rapprochement musical, les basses comprises entre 16 et 250 Hz, sont créés par des instruments de type tuba, grosse caisse et alto. Les médiums couvrent le spectre audible de 250 à 4 kHz, et sont joués par des instruments tels que la guitare, la flûte et le piano. Enfin, tout son aigu de 4 à 20 kHz, est créé par des instruments de type triangle, cymbales ou encore picolo. Il est néanmoins à noter que les instruments classiques ne peuvent généralement pas dépasser les 12 kHz.

Réglage de l’égaliseur d’autoradio :

Maintenir L’égaliseur (EQ ou Equalizer) de votre autoradio à plat vous permet d’écouter votre musique de la manière la plus précise possible. En effet, vous entendrez la musique reproduite de la manière prévue par l’artiste, le producteur et l’ingénieur du son. L’égalisation à plat place tous les instruments d’une musique sur un pied d’égalité. Les voix, la basse ou les cymbales très présentent n’empiètent alors plus sur le reste des instruments.

Néanmoins l’écoute étant parfaitement subjective, certains apprécieront davantage de grave ou d’aigu. L’égaliseur permet alors de modifier le spectre d’un son en augmentant ou en réduisant certaines plages de fréquences. Sur certains autoradios, vous ne pourrez régler que les basses et les aigus. Alors que d’autres vous offrirons la possibilité de régler plusieurs segments du spectre auditif, via un système de bandes : l’égaliseur graphique. Si vous changez d’autoradio, choisissez bien le modèle !

Gardez les faders centrés et testez à différents volumes

Tous les équipements de restitution audio ne se valent pas. Ainsi il n’est pas rare de tomber sur des haut-parleurs inadaptés aux basses ou aigus à fort volume.

Pour tester, laissez les faders de manière centrés afin d’équilibrer les volumes sonores de chaque haut-parleur. Ces faders permettent de régler la balance avant/arrière du volume afin de cibler spécifiquement une place dans votre voiture. Par défaut le son est reproduit afin d’être équilibré, mais un automobiliste seul voudra centrer le volume sur le siège conducteur.

Testez une sélection variée de vos musiques préférées à bas, moyen et fort volume. Ecoutez le rendu des graves, médiums et aigus, et déterminez à partir de quel volume, certains sons deviennent désagréable. Il ne vous reste plus qu’à modifier légèrement le niveau de la bande correspondante sur l’égaliseur afin d’adapter le rendu sonore.

Idéalement, un ensemble audio devrait avoir beaucoup de graves, médiums et aigus, et offrir ainsi un parfait équilibre de fréquences dans toute la gamme de volume. Un tel système est appelé « linéaire ». Ceci devrait être un critère pour le choix de votre prochaine voiture, ou comme objectif pour l’équipement audio de votre véhicule actuel.

En voiture et devant une scène en même temps

En fermant les yeux, vous devriez être capable de « voir » d’où viennent les voix et les instruments. Certains systèmes audios permettent une restitution donnant l’impression d’être dans une salle de concert. Le son semble alors provenir d’un espace plus grand que votre véhicule. D’autres autoradios intègrent des réglages d’égaliseur vous donnant l’impression d’être tout simplement sur scène avec le groupe. Avec un ensemble autoradio, hauts-parleurs de qualité et un égaliseur bien réglé, vous ne devriez jamais avoir l’impression que la musique provient de vos enceintes.

Un excellent système audio vous donnera toujours l’illusion que vous êtes en live.

Related Posts

Comments are closed.